Dernieres Nouvelles

Zoom sur … Paulette BUTTENWIESER

Le résident du mois

 

Madame Paulette BUTTENWIESER est née à Soulgé-le-Bruant en Mayenne le 27 décembre 1932. Elle est la benjamine d’une fratrie de 5 enfants (2 frères et 2 sœurs).

Elle effectue une scolarité studieuse dans son petit village mais malheureusement, issue d’une famille modeste, elle n’a pas la possibilité de faire des études secondaires. A 14 ans, son certificat en poche, son frère lui parle d’un travail de secrétaire chez un notaire de la région. Poussée par ses professeurs, elle accepte. Au fil des années, elle obtient la confiance du notaire qui la forme au métier de clerc. Au début, elle n’est pas très satisfaite car elle espérait plutôt vivre de sa passion, la couture, comme beaucoup de ses amies à l’époque mais finalement l’opportunité est suffisamment intéressante pour qu’elle se laisse séduire.

Quand, elle ne travaille pas, Paulette adore voyager. A 30 ans, lors d’un de ces séjours organisés en Autriche, elle fait la connaissance de Jean qu’elle épouse en 1965. Originaire de Paris, elle quitte son village natal pour vivre avec lui et fonder leur foyer. Leur première fille Isabelle voit le jour en 1967 puis en 1970 vient Laurence. Le couple est comblé et pour plus de bonheur encore, ils déménagent à Chaville puis à Sainte Geneviève de Bois dans une maison avec jardin.

Dès qu’elle a pu, Madame Buttenwieser à pris sa retraite (vers 55 ans) pour se consacrer entièrement à sa famille et plus tard à ses 2 petits-enfants chéris dont elle aime particulièrement s’occuper. Elle apprécie aussi dorénavant d’avoir plus de temps pour la couture pour laquelle elle est plutôt douée car elle confectionne elle-même ses jupes et pantalons.

Malheureusement, début 2012, elle doit faire face au décès de son mari. A la fin de cette année difficile, avec ses filles, elle fait le choix de venir vivre dans un des studios du nouveau bâtiment du 70 Péri mais à la condition que Myrtille, une charmante chatte à pattes de velours l’accompagne. Qu’à cela ne tienne la petite boule de poils est elle aussi la bienvenue d’autant que franchement elle est vraiment propre et si mignonne. A l’occasion allez toquer chez Paulette, vous serez je pense toujours bienvenue pour un brin de causette et en prime vous aurez droit à des câlins de Myrtille…