Dernieres Nouvelles

Ateliers « mémotoniques »

Des noms ou prénoms oubliés, des objets égarés, un mot qui ne revient pas, avec l’avancée en âge, la mémoire se rappelle à notre bon souvenir mais sûrement pas de la meilleure façon qui soit.

En effet, le vieillissement normal de l’être humain entraîne un ralentissement des mécanismes de la mémoire sans cependant forcément les altérer définitivement. Il arrive souvent que le cerveau ne soit simplement pas assez sollicité et que les fonctions cérébrales ne soient pas assez stimulées en raison le plus souvent du manque d’intérêt de la personne pour ce qui l’entoure. Bien évidemment à côté de cela il existe aussi un certains nombres de maladies qui affectent le bon fonctionnement des capacités mnésiques.

Dans un cas comme dans l’autre chacun peut tirer un grand bénéfice à participer à un atelier mémoire car celle-ci est la gardienne de nos souvenirs et donc de notre identité.

A la Villa Beausoleil, ces ateliers s’appellent des ateliers mémotoniques, ils ont lieu 2 fois par semaine (le mardi au 64 et le mercredi au 70) et sont organisés par Natacha, notre psychologue.

Il s’agit d’un outil permettant tel un sportif d’entraîner et d’exercer sa mémoire ainsi que toutes les fonctions cognitives qui y sont rattachées (acuité sensorielle, attention, concentration, expression orale, conscience des repères spatio-temporaux, association d’idées) mais aussi de réapprendre à avoir confiance en soit et en ses capacités.

L’atelier mémotonique est en effet, avant tout un lieu de socialisation, le travail en groupe est fortement conseillé pour permettre aux participants de rencontrer des personnes partageant les mêmes difficultés et de pouvoir ainsi mieux évaluer ses propres capacités. Tout en travaillant, l’atelier est aussi un moment d’échanges et de convivialité. Il développe l’écoute, l’attention de l’autre, la prise d’initiative en s’exprimant au sein d’un groupe. Réfléchir ensemble dans la bonne humeur, c’est aussi sortir de l’isolement, faire des connaissances, partager tout en stimulant sa mémoire.

Les groupes ne doivent pas excéder 5/6 personnes et doivent être homogènes au niveau des capacités pour que les ateliers produisent les effets escomptés et ne mettent pas ceux qui répondent moins vite que d’autres en position d’échec.

Sur le plan pratique, il existe une gamme infinie d’exercices que l’on souhaite attractifs et motivants afin de préserver un aspect ludique qui favorisera davantage les performances.

A chaque fois, nous travaillons autour d’un thème le plus souvent en adéquation avec la période de l’année (les saisons, le jardinage, Pâques, les vacances, les régions, les animaux…)

Il peut aussi bien s’agir de quizz, d’expression à compléter, de fluences verbales (vocabulaire), de trouver des mots qui riment, d’éliminer des intrus, compléter des textes à trous, retrouver le nom de photographies, d’écouter des séquences sonores, de reconnaître des objets à l’aveugle, de retenir la position d’images dans l’espace. A travers ces exercices, nous essayons de solliciter tout les aspects de la mémoire, immédiate, à moyen terme, à long terme (mémoire biographique, épisodique, sémantique) ainsi que les mémoires visuelles et auditives.

Ces deux rendez-vous rencontrent un grand succès.

Ci-dessous un exemple d’atelier au 70 et le type de matériel utilisé au 64

http://www.vbmontrouge.fr/wp-content/uploads/2013/08/Fôret.docx

IMG_20130812_102226 [320x200]

N.

 

Leave a Reply