Les sorties

Une sortie en calèche riche en émotions !

Bonjour à toutes et à tous,

Mardi 2 octobre, nous sommes allés une nouvelle fois à la rencontre de nos amis de Léon Maugé à Vérrières-le-Buisson, mais cette fois c’était pour une animation tout à fait exeptionnelle: une promenade en calèche !!

Non mesdames et messieurs, vous ne rêvez pas ! Un atellage complet, adapté aux personnes à mobilité réduite, un cheval de trait et même un âne. Tout cela grâce à Paul l’animateur et à Jean-Yves Bigarré qui se promene à Cheval depuis maintenant 6 ans. C’est grâce à la Villa Beausoleil de Cormeilles en parisis que nous avions eu les coordonnées, et Boris en avait parlé à ses amis de Léon Maugé.

Nous nous étions donné rendez-vous en fin de matinée. Nous remercions l’équipe du pôle Bien-être de la Villa Beausoleil de Chaville qui nous a prêté son Mini-bus pour l’occasion ce qui nous a permis d’emmener plus de monde.

Mesdames Warroux, Mangeney, Prunières, Boniface, Delannoy, Henry, Gilbert, Zaimeche et Monsieur Pret étaient de la partie. Mme Delannoy et Mme Gilbert montèrent dans la calèche en premières, et quelle surprise lorsque cette dernière, une fois montée sur la carriole en bois, se trouva prise d’une forte émotion. Elle nous raconta alors se rappeler s’être mariée le 11 septembre 1943 en calèche. Grand moment pour nous tous qui étions pendus à ses lèvres tremblantes qui nous racontaient cette magnifique histoire pleine d’amour et de nostalgie.

La journée commençait bien ! Les autres en attendant partagèrent un moment d’animation avec Paul et Boris restés sur place. L’Ehpad « Léon Maugé » était pleine de vie et son directeur Mr Bruno Angeleti en était ravi !

Le tour en calèche dura environ 30 minutes si bien que nous sommes allés déjeuner dès la fin du premier tour.

Les émotions ça creusent, c’est bien connu.

Dès le repas avalé, nos résidents ainsi que ceux de la maison de retraite de VLB (pour les intimes) ont pu continuer à profiter d’un petit tour en ville hors du commun.

J’ai moi-même pu en faire un tour et c’était magique, les résidents chantaient, l’ambiance était vraiment bonne. Les gens dans la rue nous saluaient et nous applaudissaient parfois. « La rue à le sourire » me suis-je exclamé ! Nous entendions les résidents qui parlaient de tout et de rien, de souvenirs d’enfance et d’animaux, bercés par le bruit régulier des sabots du cheval de 800 kilos qui nous faisait avancer.

Tout le monde y alla de son petit commentaire et ce fut une journée des plus réussie !

Un grand Bravo et un grand merci à Jean-yves et tout son atellage qui offre jour après jour du rêve à des personnes âgées qui chantent « la balade des gens heureux » sur sa calèche du bonheur !

 

A bientôt

Boris

Leave a Reply