Les sorties

restaurant de poisson d’avril…

Jeudi 12 avril avant que ne se termine la saison des fruits de mer nous avons eu envie d’emmener les résidents manger quelques huîtres et du poisson frais dans un restaurant spécialisé à Montrouge.

Vers 12h les amateurs d’iode à savoir mesdames Mandin, Reboursière et Daunas ainsi que monsieur Lissac étaient parés à prendre le large. Malheureusement messieurs Bes et Prêt eux aussi adorateurs d’huître n’ont pas pu nous accompagner car souffrants…

C’est Boris et Natacha qui conduisent ce petit monde à travers les rues de Montrouge jusqu’au milieu de l’avenue de la république ou se trouve une poissonnerie appellée la Goelette.Après avoir provoqué la frayeur des résidents qui ont cru que nous allions déjeuner au milieux des étales nous poussons la porte du petit restaurant attenant à la boutique.

Une fois installés, le débat fait rapidement rage entre les partisans des marennes Oléron ( Boris et mme Daunas originaires de là bas) et ceux des huitres provenant de noirmoutier (Mesdames Mandin et Reboursière). Monsieur Lissac lui, ne prend pas parti car il dit les aimer toutes et être de toute façon ravi d’être là quant à Natacha, elle n’aime pas le huître…comme ça c’est plus simple.

 

En tout cas même si la commande fut difficile à passer, nous nous en sommes sortis. Nous avons donc commander un plateau de dégustation d’huître, une soupe de poisson pour tout le monde et des brochettes de poissons ou des ailes de raie pour suivre. De quoi de régaler.

Bien sûr ce sont les fameux mollusques qui ont eu le plus de succès car lorsque l’on est vraiment amateur et que l’on a pas l’occasion d’en manger souvent ce moment devient une véritable fête. Vous n’avez qu’à voir les mines sont soit réjouies soit concentrées pour apprécier le moment.

Au fil du repas, nous conversons au sujet de l’île d’Oléron bien sûr, nous jouons à des devinettes sur les animaux des mers, nous prenons des photos et ces dames rient de bon coeur aux bonnes blagues de Boris et de monsieur Lissac.

Un déjeuner fort agréable et surtout très apprécié, chaque résident nous l’aura répété une bonne douzaine de fois…

Avant de partir, nous demandons à la serveuse de nous préparer quelques huîtres à emporter pour faire une surprise à nos amis restés à la Villa…

Monsieur Bes toujours souffrant n’a malheureusement pas pu profiter de notre attention mais il y a tout de même eu 4 autres heureux de notre surprise. Messieurs Prêt, Pesty et Marchand ainsi que madame Merley.

 

Leave a Reply