Dernieres Nouvelles

Marcelle CHEVALIER

CHEVMadame CHEVALIER Marcelle est née le 20 Aout 1915 à Paris. Elle est enfant unique. Marcelle n’a pas de souvenirs de sa maman car celle-ci est décédée quand elle avait 3 ans. Elle a donc été élevée par son père mais comme il travaillait beaucoup dans son salon de coiffure, c’est surtout auprès de sa grand-mère qu’elle passe le plus de temps dans le petit village de Commercy dans la Meuse. COMMERCYAprès une scolarité sans encombre, elle passe le concours de l’école normale supérieure, elle obtient la 4ème place. Passionnée par les enfants et la pédagogie, elle devient donc naturellement professeur des écoles. Elle exercera pendant près de 60 ans dans les écoles primaires parisiennes. Lorsqu’on l’interroge sur ses classes, elle raconte qu’elle n’a jamais rencontré de problèmes avec ses élèves car elle savait être à la fois aimante et sévère.
C’est grâce à sa grand-mère qu’elle rencontre son époux, un mécanicien. Elle explique qu’il ne s’agit pas d’un coup de foudre mais qu’après son mariage à l’âge de 22 ans, elle a été très heureuse avec lui et qu’ils étaient des gens sans histoire. Le couple est installé à Paris puis à Bagneux dans une maison. Ensemble, ils ont un fils qui est malheureusement décédé prématurément à l’âge de 58 ans car, selon elle, il n’a pas pris soin de sa santé.
CLASSEQuand elle n’est pas à l’école, Marcelle aime beaucoup aller au cinéma, faire des promenades et lire.
Au décès de son mari en 1998, elle vient habiter à Montrouge. Elle passe une retraite paisible et entre à la Villa Beausoleil septembre 2007.
Jusque là, c’était sa petite-fille, Aude, professeur de lycée qui s’occupait d’elle.
Marcelle a également 2 arrières petits-enfants (une fille de 7 ans et un garçon de 11ans).
A la villa Beausoleil, tout le monde sait que « maîtresse » comme elle aime être appelée préfère être tranquille, cela dit, lorsqu’il y une animation musicale, il faut la voir le sourire jusqu’aux oreilles et battre le rythme avec ses mains…

Leave a Reply